A propos des migrants

Home / A propos des migrants

Une question écrite a été posée par notre groupe à M le Maire lors du conseil du 24 septembre.

Sa réponse fut éloquente … > A lire et à méditer

Notre position est plus nuancée et doit s’inspirer des principes suivants :

Une clarification est en cours sur la distinction Migrants économiques (provenance Afrique : Erythrée, Somalie, Soudan, ….) et Réfugiés qui fuient leur pays en guerre permanente (Libye, Syrie, Irak).

Aujourd’hui, ce sont des réfugiés qui arrivent en masse en Europe par la Grèce et la Turquie et qui demandent à s’installer en Allemagne, en France…. d’où l’idée européenne des « quotas » pour les répartir dans tous les pays de façon à les intégrer sereinement.

A propos des chiffres avancés. Attention à l’intox !

  • Ce sont environ 14 600 réfugiés en 2014 qui ont obtenu le droit d’asile en France. (*) Beaucoup d’autres sont reconduits dans leur pays. Mais la procédure administrative peut être jugée trop longue (jusqu’à deux ans), ce qui pose évidemment des problèmes humains au moment du retour au pays d’origine.
  • La France propose d’accueillir 24 000 réfugiés sur 2 ans alors que l’Allemagne envisage d’en accueillir au minimum 800 000 (parce qu’elle a à satisfaire de gros besoins économiques de main d’œuvre vu notamment son très faible niveau de natalité).

Alors parler d’invasion de la France relève de la mauvaise foi !!!

Parler de tous ces étrangers qui viennent prendre l’emploi chez nous est tout simplement mensonger : sur 24 000 arrivants, on aura forcément des gens qui vont remplir une place non pourvue aujourd’hui (les statistiques estiment à 500 000 le nombre d’emplois non pourvus aujourd’hui en France par manque de personne formée), on compte parmi les réfugiés des enfants qui iront à l’école et des parents qui ne prendront donc pas d’emploi aujourd’hui…

Soyons aussi et surtout conscients de notre responsabilité en tant qu’occidentaux dans la situation d’aujourd’hui : Qui a envahi l’Irak sur la base du mensonge Bush-Blair des armes chimiques ? Qui est intervenu en Lybie sans préparer de solution politique ? Et la communauté internationale incapable de tomber d’accord sur la Syrie au début du conflit syro-syrien ……, ce qui a ouvert un espace à Daech en Syrie et en Irak !!!!

 

(*)Statistiques du ministère de l’Intérieur : Les demandes d’asile – 15 janvier 2015
En 2014, l’OFPRA a pris un total de 52 053 décisions hors mineurs accompagnants, soit une augmentation de 10,8% du nombre de décisions par rapport à 2013. 8 763 décisions d’accord ont été prises contre 5 978 en 2013.
En 2014, la CNDA a rendu 37 345 décisions, soit une hausse de 7,5% du nombre de décisions par rapport à 2013.
Au total, le nombre de décisions d’accord d’un statut de protection (réfugié et protection subsidiaire) prises par l’OFPRA et la CNDA s’établit en 2014 à 14 589, en hausse de 27,7% par rapport au total des décisions positives de 2013