Conseil communautaire 23 janvier 2017

Lors du conseil communautaire du lundi 23 janvier 2017, la validation de la modification du PLU et de l’AVAP sur le jardin de ville et le château Louis XI était soumise au vote des participants de cette assemblée. C’était la première fois que, depuis la prise de la compétence “urbanisme” par la Com’Com, une telle décision était mise en débat. Ce qui conférait à ce dossier un caractère particulier, indépendamment de son contenu. Jacky Laverdure, (seul représentant de notre groupe à ce conseil) a pris la parole pour argumenter auprès des conseillers notre opposition à ces modifications.

Vous trouverez, sous ce lien, le compte-rendu de son intervention et les résultats du vote du conseil communautaire.

Assemblée Générale

L’assemblée générale de l’association a eu lieu le Mardi 10 janvier 2017

Retrouvez, sous ce lien, le rapport moral du président prononcé à cette occasion.

Lire le compte-rendu paru dans le Dauphiné Libéré du 21 janvier 2017

Du neuf sur le blog

  • Compte-rendu et interventions lors du conseil municipal du 15 décembre 2016 : suivre le lien

AVAP-PLU Conclusions du commissaire enquêteur

Le commissaire enquêteur a rendu public ses conclusions sur le site de la communauté de communes.
Afin de vous épargner un itinéraire de recherche laborieux, vous trouverez sous les liens suivants :

Dans les deux cas, l‘avis est favorable assorti des recommandations suivantes :

  • “Le commissaire enquêteur encourage la commune à renforcer très en amont l’information et la concertation sur ses projets.
  • La présentation matérielle des documents de l’AVAP (règlement et rapport de présentation) devra être revue.
  • Il conviendra de relire attentivement tous les documents et de rectifier les quelques erreurs matérielles qui s’y trouvent (PLU).”

Ce que l’on peut retenir :

  • A propos de la révision du PLU, le sentiment du commissaire-enquêteur est ainsi résumé : “La population s’est fortement mobilisée durant l‘enquête concernant la déclaration de projet. Plus d’une cinquantaine de personnes se sont présentées durant les permanences, certaines revenant plusieurs fois pour des compléments d’information, pour exposer des remarques ou pour les inscrire dans les registres. De très nombreux courriers ou courriels ont par ailleurs été adressés ou déposés en mairie, ou au siège de Bièvre Isère Communauté, à l’attention du commissaire enquêteur, ou lui ont été remis en main propre. Le commissaire enquêteur en a pris connaissance au fur et à mesure des permanences. Tous ces écrits ont été annexés dans les registres d’enquête. Le commissaire enquêteur a reçu toutes les personnes qui le souhaitaient.”
  • A propos de la révision de l’AVAP, le sentiment du commissaire-enquêteur est ainsi résumé : “La population s’est raisonnablement mobilisée durant l‘enquête concernant la révision de l’AVAP. Plus d’une trentaine de personnes se sont présentées durant les permanences, certaines revenant plusieurs fois pour des compléments d’information, pour exposer des remarques ou pour les inscrire dans les registres.”

 Merci à toutes celles et tous ceux qui se sont mobilisés contre ces projets.
La cause n’est pas perdue pour autant.

 

Enquêtes Jardin de ville

Les 2 raisons évidentes de dire  NON  à un parking sur  le Jardin de Ville 

1- Un projet inutile …

Le besoin de places de stationnement ne peut pas justifier le projet…. Tous les comptages que nous avons effectués ont montré l’inutilité de ce parking. D’ailleurs, vous pouvez vérifier qu’il y a toujours des places libres sur la Place Berlioz, le Parking Bains-Douches ou le Parking du Pavillon.

…donc un gaspillage des deniers publics, le contraire d’une gestion rigoureuse de l’argent des contribuables qui attendent la réalisation de projets indiscutables pour leur nécessité.

2- Un projet à contre-courant

Aujourd’hui, toutes les villes recherchent à créer en centre-ville des espaces verts, des espaces de respiration et de détente. Nous, nous ferions le contraire.

  • Un gâchis environnemental : diminution de l’espace vert et suppression des deux Espaces Boisés Classés, permettant l’abattage de tous les arbres  gênants !
  • Un soutien à l’économie plus que limité: Quelques dizaines de places nouvelles créées à comparer aux 1 431 places dans et à proximité du centre ancien ». Tout ça pour ça ?
  • Un espace de « Bien vivre ensemble » sacrifié: Il doit continuer à jouer pleinement son rôle d’espace de détente, de rencontre, de jeu  pour les habitants du centre ville, les familles et les enfants, les lycéens et collégiens sans oublier les touristes.

Ensemble, gardons et embellissons le Jardin de Ville, le seul espace vert du Centre Ville facile d’accès

Lire également notre analyse pour vous aider dans vos commentaires sur les registres

Visualiser l’impact sur la cour du château …

Enquête publique

Implantation d’un parking sur le jardin de ville ; Structure fixe dans la cour du Château …

Enquêtes publiques du 26 septembre au 29 octobre

ordredemobilisation

VOTRE AVIS EST IMPORTANT. IL NE RESTE QUE QUELQUES JOURS
pour  vous exprimer et notifier votre opposition à ce projet !
RENDEZ VOUS EN MAIRIE
et remplissez le registre d’enquête, (même si vous avez signez les pétitions). Tout comptera à la fin.

L’actuelle majorité municipale confirme la réalisation de ce projet.
C’est un projet aberrant puisqu’il prévoit d’enlever du stationnement d’un côté pour en rajouter de l’autre. Donc aucune augmentation de places de parking n’est prévue et un gaspillage d’argent est en vue !
Vous avez été nombreux à participer à nos manifestations et à signer la pétition, afin d’empêcher que le Jardin de Ville ne devienne un parking et nous vous en remercions.

L’enquête publique qui se déroule tiendra compte de l’avis de chaque citoyen, alors n’hésitez pas à aller manifester votre opposition à ce projet inutile et coûteux, qui abîmera le seul espace vert indispensable à tous et proche du centre-ville.

Lire des arguments pour émettre un avis sur ces enquêtes publiques

Lire l’article du Dauphiné Libéré en date du 14 octobre 2016

Vous avez trois possibilités pour vous exprimer :
1. Sur le registre à disposition à la mairie de la Côte St André (du lundi au vendredi, de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h30)
2. Par courriel au commissaire enquêteur : habitat@bievre-isere.com
3. Par courrier adressé au commissaire enquêteur :
– 1 avenue Roland Garros, ZA Grenoble Air Parc, 38590 Saint-Etienne de Saint-Geoirs
– 2 rue de l’hôtel de ville, 38260 La Côte Saint-André

Nous comptons sur la mobilisation de chacun.

???????????

???????????

… le catalpa également !!!

On ne lache rien

Lire le compte-rendu du Dauphiné Libéré du 05 juillet 2016

Jardinville juil 2016

Dernières Nouvelles

La liste qui suit renvoie vers les pages qui ont été récemment créées ou actualisées sur le blog

Suivez les liens pour y accéder directement :

  • L’article du 30 mai 2016 relatif au Jardin de ville > lire
  • Reportage de France Bleu Isère > voir
  • De nouvelles menaces sur le Jardin de Ville et la pétition afférente > voir
  • le rapport de la Chambre Régionale des Comptes sur la gestion 2009-2014 > lire
  • les vœux 2016 du Président de l’association > lire ou l’article du Dauphiné Libéré du 25 janvier 2016 à consulter dans la revue de presse > lire
  • la désignation des représentants aux commissions de l’Intercommunalité nouvellement agrandie : lire

Blagoj

Blagoj MATEWSKI est décédé brutalement le vendredi 06 mai 2016.

Très engagé dans la vie locale et associative, c’était une figure dans notre environnement.

Nous sommes tous sous le choc de cette disparition. Plus qu’un simple adhérent à notre association, nous avons perdu un ami.

Toutes nos pensées vont à sa famille.

Dominique BERTHOLDY

Que ces vers te soient dédiés : 11-B MATEWSKI

C’est un joli nom Camarade
C’est un joli nom tu sais
Qui marie cerise et grenade
Aux cent fleurs du mois de mai
Pendant des années Camarade
Pendant des années tu sais
Avec ton seul nom comme aubade
Les lèvres s’épanouissaient
Camarade Camarade

C’est un nom terrible Camarade
C’est un nom terrible à dire
Quand, le temps d’une mascarade
Il ne fait plus que frémir
Que venez-vous faire Camarade
Que venez-vous faire ici
Ce fut à cinq heures dans Prague
Que le mois d’août s’obscurcit
Camarade Camarade

C’est un joli nom Camarade
C’est un joli nom tu sais
Dans mon cœur battant la chamade
Pour qu’il revive à jamais
Se marient cerise et grenade
Aux cent fleurs du mois de mai

Jean Ferrat ; pcc François